Choisissez votre langue:

Français (Belgium)

Découvrez Adria

 

Une victoire et le début d’une nouvelle ère pour KTM, avec l’aide des camping-cars Adria.

Photo: Le vainqueur moto Toby Price, Red Bull KTM Factory Racing Team.  (crédit photo:  KTM Factory Racing Team)

Le Dakar 2016 s’est terminé à Rosario en Argentine ce 16 janvier 2016. Un Dakar mémorable à plus d’un titre, de par une météo terrible et un parcours éprouvant (9.000 km de terrain hostile) à travers l’Argentine et les plateaux boliviens à plus de 1.200m d’altitude.

Pour le the KTM Factory Racing Team, c’était aussi un nouveau départ, avec la nouvelle génération de motards qui venait prendre le relais des multiples vainqueurs Cyril Desprès et Marc Coma. Mais pour Adria, rien ne change, puisque la flotte de Sonic et de Matrix accompagnait l’équipe KTM pour la 3ème année consécutive.

Le Dakar peut se comparer à une rude épreuve de sélection naturelle où le vainqueur (sur KTM, une fois de plus, la 15ème!) Toby Price était un presque novice. Pour remporter l’épreuve dès sa deuxième participation, il déclarait sur le podium l’avoir abordée à l’australienne, càd en attaquant. Sa joie n’en était que plus grande, puisqu’il avait gagné avec panache.

Les autres pilotes KTM connurent des fortunes diverses, puisque l’Autrichien Mathias Walkner était victime d’un accident au cours du Rallye, et que le Britannique Sam Sunderland ne put prendre le départ suite à une blessure. Mais notons tout de même la performance de Stefan Svitko qui termine second.

Photo: Bivouac sur le Dakar.

La “KTM 450 rallye bike” apporta une fois de plus la preuve de ses capacités et de sa fiabilité face aux Honda et autres Yamaha. Il en fut de même pour la flotte de véhicules accompagnant pilotes et mécanos, à savoir les Adria Matrix et Sonic et l’impressionnant MAN 6x6 qui arrivèrent également intacts au bout de l’épreuve.

Photo: Jordi Viladoms relisant ses notes dans son camping-car Adria durant le Dakar 2016.

Pour la quatrième année consécutive, les motorhomes Adria sont donc allés au bout de cette épreuve de vérité. Ces véhicules issus tout droit de la chaine de production étaient uniquement équipés de roues de réserve supplémentaires, d’air conditionné, d’un auvent et de quelques accessoires. Ils partaient chaque jour avant les coureurs et arrivaient à l’étape pour que l’équipe puisse installer le camp de base. Pas le temps de trainer en route, il s’agit ici d’une course dans la course!

Une fois arrives à l’étape, ils faisaient partie du camp de bivouac en vue de permettre aux coureurs qui roulent parfois 10 à 12 heures de profiter d’un repos plus que mérité: une bonne douche aussi réparatrice que nécessaire, un salon permettant de se détendre et de préparer ses notes, et surtout,  un bon lit.

Donc, une fois de plus, la victoire est en poche. Et nous pouvons une fois de plus affirmer qu’aucun motorhome n’est soumis à pareille épreuve. Un test extrême s’il en est.

Photo: Avant les orages. La flotte Adria KTM (encore propre).

Photo: Un bivouac typique au Dakar.

Bien que très chahutée, cette édition du Dakar nous offrit tout de même 2 résultats prévisibles: La victoire du Red Bull KTM Factory Racing Team à moto, et le nouveau parcours sans faute des camping-cars Adria.

Plus d’infos sur le Dakar et sur notre partenaire exceptionnel KTM dans la prochaine édition du magazine Inspirations sur ce site web ou sur www.ktm.com or www.dakar.com.